Comment faire un beau bokeh

by michel 2 Comments

Bokeh : une astuce simple pour transformer vos photos du tout au tout. La photographie est avant tout de l’art, même si c’est pour garder des souvenirs de vos vacances. Il est dommage de ne garder de vos congés que des clichés froids et sans qualités artistiques.

Un moyen efficace de changer cela est de mettre en place ce que l’on appelle le flou artistique, ou bokeh.

Comment obtenir un bokeh

Une grande ouverture

Le bokeh s’obtient grâce à une grande ouverture de focale (donc un petit chiffre !) et une profondeur de champ réduite. En clair, cela signifie que pour réaliser un bokeh vous devez pouvoir jouer sur l’ouverture de votre appareil photo APN ou réflex.

Par exemple, sur mon réflex Nikon, je règle le programme Priorité Ouverture grâce à une molette qui se positionne sur le A (A pour Aperture : ouverture en anglais). Ce programme permet de choisir et de fixer une ouverture (via une autre molette).

Ainsi, on sélectionnera une ouverture de diaphragme de 2,8 pour avoir un beau bokeh et une faible profondeur de champ. L’ouverture se mesure en fraction de focale. Plus on ouvre, plus le chiffre est faible : une ouverture de 2,8 est plus « grande » qu’une ouverture de 22.

Réglage programme priorité ouverture

Réglage du programme priorité ouverture

Une faible profondeur de champ

La profondeur de champ est la plage de distance sur laquelle votre sujet sera net. Elle est définie par un début et une fin, par exemple de 1 m à 10 m. Plus l’ouverture de diaphragme est petite (F/22) plus la profondeur de champ est grande. Par ailleurs, plus l’arrière plan de votre composition picturale est éloigné du premier plan, plus le fond à de chances d’être flou. Il vous reste donc à choisir une ouverture précise pour que le fond soit flou et que ce flou soit agréable. Il sera agréable si les couleurs sont lissées et qu’il n’y a pas de « grumeaux ».

Mise au point au centre

Réglez également votre réflex pour qu’il fasse une mise au point centrale : sur un point précis. N’utilisez plus les programmes automatiques. La mise au point doit être faite sur un point précis qui va être le point de focalisation de votre composition. Si votre sujet est plus proche que le fond, l’appareil va automatiquement flouter l’arrière plan.

 

Que peut apporter le bokeh ? Nous allons voir cela.

Le bokeh pour cacher un fond

Regardez la photo de cet oiseau. L’arrière plan est flou et c’est tant mieux parce que le décor en fond de l’image n’est pas exceptionnel. J’ai pu ainsi prendre un cliché de ce sujet qui se focalise sur l’oiseau au premier plan, objet de l’attention.

Ce cliché a été réalisé avec une ouverture de F/6,3, une longueur de focale de 300 mm à ISO 200 et avec un temps d’exposition de 1/80 secondes. Dans ce cas l’ouverture est assez grande (F/6,3), mais c’est parce que la photo est prise avec un téléobjectif de focale 300 mm : la profondeur de champ est réduite. En revanche, cet objectif (un Nikon70-300 mm) est peu lumineux, c’est-à-dire qu’il ne peut pas avoir une grande ouverture (un chiffre faible). Vous pouvez opter pour un objectif à focale fixe 50 mm lumineuxobjectif à focale fixe 50 mm lumineux plus performant et pas cher.

bokeh sur un oiseau

Un bokeh dans la photo de l'oiseau

Bokeh, créativité et flou artistique

Les photos de vacances sont souvent bien plates car prises avec le programme automatique de votre APN ou Reflex. Un flou artistique en fond les rendra plus créatives. On peut en effet réaliser plusieurs effets. Par exemple, sur la photo d’une sommité florale ci-dessous, j’ai caché l’arrière plan constitué par de l’eau. Le bokeh obtenu sur la pellicule produit un beau bleu. On ne remarque pas les flots en fond.

Fleur bokeh bleu

Pour cette photo : obturation 1/400 s, ouverture F/9, focale 300 mm. Même remarque que précédemment, avec, en plus, un fond situé très loin (lac de montagne).

Un autre exemple de photo avec bokeh :

fleur bokeh vert

Qualité du bokeh

Attention, un bokeh peut être de mauvaise qualité, par exemple, comme sur la photo suivante. Ce n’est pas dû aux paramètres choisis, mais aux caractéristiques de l’objectif. Pas la peine de changer d’objectif, il suffit de changer l’ouverture ou la distance focale et de regarder ce que cela donne.

photo avec mauvais bokeh

Voici d’autres détails et d’exemples de photos avec bokeh.

Retouche photo – Simuler un bokeh

Parfois la photo est prise et on n’a pas eu l’occasion de faire les bons réglages. Il est encore possible de réaliser un flou artistique. Il faudra faire un peu de retouche photo avec Photoshop. Par exemple, il est possible de créer un bokeh après la prise de vue qui donne un effet maquette.

 

Comments ( 2 )

  1. ReplyNoémie
    Bonjour ! Je cherche quelques conseils surtout au niveau du bokeh. Je suis passionnée de photo, et surtout des portraits extérieurs serrés, au visage, au niveau des épaules. J'ai un Sony Qlpha 65 et je cherche un objectif idéal pour ce type de portraits et qui me donnerait le meilleur des bokeh ! Mon budget est de 300 euros maximum. J'ai entendu parlé du 85 mm 2.8, du Samyang 85 mm 1.4 et du 50 mm 1.8. Lequel serait le mieux ? Et, en existe-t'il d'autres dans mon budget pour ces portraits ? Merci de votre réponse
    • Replymichel
      Le 1,4 est plus lumineux et offre plus de bokeh, et la focale à 85 réduit la profondeur de champ. Par contre, la qualité du bokeh dépend de la qualité de l'objectif (des lentilles). On ne peut pas savoir à l'avance. Il faut essayer. Le 85 mm vous obligera à vous tenir plus loin de votre modèle. Cela peut lui permettre d'être plus à l'aise. Si vous prévoyez d'être plus près de vos modèles, prenez le 50 mm.

Répondre à michel Annuler la réponse.

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comments links could be nofollow free.